• HFRR (High Frequency Reciprocating Ring)
  • Responsable scientifique : VILLE Fabrice
    La machine HFRR (High Frequency Reciprocating Rig) est un banc d’essai commercialisé par PCS Instruments.
    Elle simule un contact bille sur plan en glissement pur. Le mouvement de la bille sur le plan est rectiligne et alternatif comme présenté sur le schéma. Le mouvement alternatif est imposé par un pot vibrant.
    Elle permet d’évaluer les propriétés des lubrifiants, tel que le frottement et la séparation induite par le film de lubrifiant entre la bille et le palet.
    L’usure du palet et du disque peut également être évaluée à posteriori en utilisant des techniques de mesure adéquates.

    Observations microscope

  • MTM (Mini-Traction Machine)
  • Responsable scientifique : VILLE Fabrice
    La MTM (Mini-Traction Machine) est un banc d’essai commercialisé par PCS Instruments.
    Elle permet de mesurer le coefficient de frottement dans un contact roulant/glissant entre une bille (ou un baril) et un disque, sous une charge donnée. Le lubrifiant testé peut être chauffé jusqu’à 150°C. Cette machine permet d’évaluer le frottement en fonction du taux de glissement dans le contact (courbes dites « de traction »), de la vitesse de roulement dans le contact (courbes dites « de Stribeck ») ou du temps (courbes dites « à iso-conditions »).
    L’usure de la bille (ou du baril) et du disque peuvent également être évalués a posteriori en utilisant des techniques de mesure adéquates

    Observations des relevés interférométriques :

  • EHL Ultra Thin Film
  • Responsable scientifique : VILLE Fabrice
    La machine Ultra Thin Film EHL est un banc d’essai commercialisé par PCS Instruments. Elle permet de mesurer des variations d’épaisseur de film et le coefficient de frottement d’un lubrifiant en régime elastohydrodynamique.

  • Rugosimètre Sensofar Neox Plu
  • Responsable scientifique : SAINSOT Philippe

  • Microscope Hirox
  • Responsable scientifique : SAINSOT Philippe

  • MBDHP (Machine Bi-disques Hautes Performances)
  • Responsable scientifique : VILLE Fabrice
    Cette machine permet de simuler tout type de contact ElastoHydroDynamique comme le contact entre dentures d’engrenages, les contacts corps roulants-bagues dans les paliers à roulements, etc.
    Elle est principalement utilisée pour réaliser des courbes de frottement qui caractérisent le coefficient de frottement pour un couple matériaux-lubrifiant, dans différentes conditions de contact, ou pour définir des conditions de grippage.
    Des thermocouples peuvent être installés pour l’analyse du comportement thermique de la machine et des éprouvettes en court d’essai.
    Les surfaces ou des coupes métallographiques des éprouvettes peuvent être analysées avant et après essais avec des dispositifs adéquats (microscopie, rugosimétrie 3D…).

  • FZG
  • Responsable scientifique : VILLE Fabrice
    Ce banc d’essai est mis au point et commercialisé par l’Université Technique de Munich.
    Il s’agit d’une boucle mécanique fermée contenant deux paires d’engrenages, une étant destinée à l’essai (au sein du boîtier test) et l’autre à entraîner de nouveau l’arbre primaire (boîtier esclave). La mise en torsion de l’arbre secondaire permet la transmission d’efforts importants au sein de la boucle, tout en ne nécessitant qu’une faible puissance d’entraînement (via un moteur électrique).
    Ce banc permet ainsi d’évaluer la résistance à la détérioration des dentures d’engrenage (rodage, grippage, usure adhésive, usure abrasive, fatigue par écaillage ou micro-écaillage) pour différentes conditions (vitesse de rotation, charge) et solutions techniques (géométrie de denture, matériau, lubrifiant…).
    Le banc du LaMCoS a par ailleurs été spécifiquement équipé d’un couplemètre mesurant l’ensemble du couple résistant de la boucle mécanique et de nombreux thermocouples, permettant d’estimer les dissipations de chaleur en cours d’essai et ainsi de déterminer les pertes de puissance liées à l’engrènement. Enfin, des codeurs optiques rotatifs peuvent être installés pour des mesures d’erreurs de transmission.

  • MBDF (Machine Bi-Disques de Fatigue)
  • Responsable scientifique : VILLE Fabrice
    La machine MBDF permet de simuler tout type de contact ElastoHydroDynamique comme le contact entre dentures d’engrenages, les contacts corps roulants-bagues dans les paliers à roulements, etc.
    Elle permet d’évaluer l’influence des paramètres de contact (cinématiques, chargements, lubrifiants, matériaux, environnement, thermique, etc.) sur la fatigue induite.
    Les essais sont programmés pour s’arrêter automatiquement sur un nombre de cycles prédéfini ou après l’apparition d’un défaut sur la surface des disques que détectent les capteurs magnétiques de proximité.
    Les surfaces ou des coupes métallographiques des éprouvettes peuvent être analysées avant et après essais avec des dispositifs adéquats (microscopie, rugosimétrie 3D…).